Des astuces pour arrêter de jeter bêtement les objets du quotidien

Comment donner une seconde vie à des objets

Cette expression, vous l’avez sûrement déjà entendue : celle de l’obsolescence programmée (pratique qui consiste pour un fabricant à réduire la durée de vie d’un objet afin que le consommateur en change plus rapidement).

Mais elle n’est pas la seule à poser problème, car un nombre important de personnes se débarrassent purement et simplement d’objets encore en état ou qui pourraient être réparés dans le but d’en acquérir un nouveau. Si vous ne voulez plus d’un appareil, il existe aujourd’hui des solutions afin d’éviter qu’il ne finisse à la poubelle.

Privilégier les dons pour les objets en bon état

Il est tout à fait naturel de souhaiter se débarrasser d’un objet que l’on trouve vieillissant ou qui n’est plus à notre taille (pour un vêtement ou des chaussures) ou tout simplement car ses caractéristiques ne correspondent plus à nos besoins (exemple d’un réfrigérateur trop petit alors que la famille s’est agrandie…).

Dans ce cas, le premier réflexe à avoir n’est pas de jeter l’objet ou l’appareil à la poubelle. S’il fonctionne encore correctement ou n’est pas endommagé, il est possible d’en faire don afin de lui donner une seconde vie.

Pour les vêtements, il existe les fameux relais que l’on retrouve à beaucoup de coins de rues.

Pour les objets comme des canapés ou de l’électroménager, de nombreuses fondations ou associations (comme par exemple Emmaüs) apprécient de pouvoir les récupérer. Il ne faut donc pas hésiter à pousseur leurs portes afin de leur proposer ce dont vous ne voulez plus.

Il existe aussi des plateformes comme toutdonner.com qui proposent de mettre en relation des particuliers en ce sens.

Le problème concerne aussi les municipalités car chaque année ce sont des tonnes et des tonnes d’objets qui sont déposés dans des déchèteries sans qu’ils ne soient pourtant hors d’usage. Certaines métropoles comme Orléans Metropole ont même créé des sites de mise en relation pour les particuliers afin de limiter ce phénomène.

Réparer ou rafraîchir les objets qui en ont besoin

Lorsque des personnes souhaitent se débarrasser d’objets défraichis ou cassés, ces derniers ne sont pas forcément à mettre à la poubelle. Il existe des organismes qui les remettent en état afin d’en faire profiter une autre personne derrière. Couramment, on appelle cela les recycleries.

Les objets sont alors remis en état grâce à un nettoyage et à des réparations si nécessaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *